vendredi 15 octobre 2010

Rôle de l’eau dans l’obésité

Il est bien connu que l’équilibre hydrique soit important et qu’un adulte devrait consommer 2 à 4 L de liquide par jour et préférablement de l’eau, car cette dernière ne contient aucune calorie. L’hydratation est primordiale puisqu’elle contribue notamment à la stabilité de la température interne du corps, la fluidité du système sanguin, la régularité des fréquences cardiaques, etc. Le besoin quotidien en eau peut se combler par une combinaison d’aliments ou par d’autres liquides. Par exemple, une banane contient 75% d’eau alors que le lait en contient 87%.


Source image : Radio-Canada
Les gens qui tentent de perdre du poids, incluent beaucoup d’eau dans leur diète, mais, quel est le véritable rôle de l’eau dans la perte de poids?

Plusieurs études se sont intéressées aux vertus de l’eau dans un processus de perte de poids. Une étude a comparé deux groupes pour répondre à la question. Le groupe 1 avait un programme de restriction calorique durant lequel les sujets devaient boire 250-750 ml d’eau avant chacun des repas. Les sujets du groupe 2 étaient soumis à un programme de restriction calorique sans recommandation spéciale pour la consommation d’eau. Les résultats démontrent que le groupe 1 a perdu en moyenne 2 kg de plus comparés au groupe 2 et ce, après 12 semaines d’intervention. Le résultat est expliqué entre autres par l’augmentation des signaux de satiété grâce à la prise d’eau avant les repas et par une diminution de l’apport énergétique lors de ces repas.
Une autre étude, publiée par le même groupe de recherche a démontré une influence de l’âge sur l’effet bénéfique de l’eau consommée avant les repas. Chez les individus âgés, de poids sain, mais, non chez les plus jeunes, la consommation d’eau avant les repas influençait l’apport énergétique total journalier. Le résultat s’explique entre autres par le fait que les personnes âgées écouteraient davantage leurs signaux de satiété  LIEN

Est-ce que boire de l’eau peut prévenir le gain pondéral?

Étant donné que 90% des enfants et adolescents consomment des boissons sucrées à chaque jour, il est logique de répondre « oui ». En 2009, une étude très intéressante a habilement démontré que remplacer les boissons sucrées par de l’eau, permettrait de diminuer l’apport énergétique journalier de 235 kcal, soit l’équivalent de 24,5 lb par année! LIEN. Une autre étude allemande montre que dans les écoles où des abreuvoirs ont été ajoutés et fournissent une bouteille d’eau aux enfants, l’incidence de l’embonpoint était moins élevée de 30% à la fin d’une année scolaire LIEN.

Dans un autre ordre d’idée, il semble que la consommation d’eau ait également un impact sur l’autre côté de la balance énergétique, soit la dépense énergétique. En effet, une étude réalisée en 2003 sur 14 individus de poids sain démontre une augmentation du métabolisme de repos au cours des 40 premières minutes après l’ingestion de 500 ml d’eau. Cette augmentation du métabolisme de repos serait principalement causée par un mécanisme enclenché afin d’augmenter la chaleur de l’eau ingérée durant le processus de digestion LIEN.

Cependant, pour obtenir un tel effet, il semble que l’eau doit être froide. Cependant, même si l’effet était réel, il serait minime sur la dépense énergétique totale de l’individu. Par exemple, si le métabolisme de repos augmente de 10 % pour 40 minutes on parle dès lors d’une augmentation de 7 kcal dans une journée pour une personne dont le métabolisme de repos est de 2500 kcal/jour LIEN.

Bref, boire de l’eau est bon pour la santé, n’apporte aucune calorie et sa consommation limite celle des autres breuvages riches en sucre et en calories. Il semble que la consommation d’eau peut jouer un rôle sur les deux côtés de la balance énergétique : diminution de l’apport calorique et augmentation de la dépense énergétique. Alors, après la lecture, versez-vous un verre d’eau à notre santé, mais n’oubliez pas de maintenir de bonnes habitudes de vie pour que l’eau consommée ait le résultat escompté!



3 commentaires:

  1. Pourquoi chercher une solution qui coûte chère !? C'est simple et gratuit.

    Bon blog bravo et bonne continnuation

    RépondreSupprimer
  2. Donc si je comprends bien, en mangeant par exemple 120kcal de crème glacée, je ne dois pas compter 120 du côté positif de la balance énergétique car c'est froid et le corps devra réchauffer cette glace. Je crois que cet effet est négligeable et ne mérite pas d'être considéré. C'est un peu comme si on disait que l'obèse qui vient de se clancher un poulet entier ne devrait pas engraisser tant que ça car il a du porter chaque bouchée à sa bouche et que ce faisant, il a brûlé un gros 12 kcal!

    RépondreSupprimer
  3. Attention, dans le post nous abordons l'effet thermique de l'eau froide qui ne contient aucune calorie à la base.

    RépondreSupprimer